Lutte contre la déforestation

La production de bois Fair&Precious prélève en moyenne un à deux arbres par hectare tous les 30 ans (durée moyenne d’une concession forestière attribué par les États).

Cette sélection rigoureuse qui s’appuie sur des inventaires précis, assure que les forestiers Fair&Precious récoltent moins que l’accroissement naturel.

Cette gestion durable assure le maintien des forêts naturelles et par conséquent leur non conversion en zone d’agriculture intensive, première cause de déforestation.

Ainsi, la forêt est préservée pour les générations à venir.

Lutte contre le
réchauffement climatique

En protégeant les forêts tropicales, la production de bois Fair&Precious optimise leur rôle vital dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Le bilan carbone d’une forêt éco-gérée est supérieur à celui d’une forêt naturelle dans la mesure où le bois récolté assure la continuité du stockage du CO2 capturé, contrairement à une décomposition sur place qui le libère.

Grâce à leurs caractéristiques techniques, les produits bois africains ont des vertus écologiques, de par leur longévité ou l’absence de traitements chimiques…

Celles-ci sont encore plus importantes si le bois se substitue aux produits dérivés du pétrole, en tant que matériau ou combustible, et même aux métaux ou aux produits minéraux. À titre de comparaison, sa production est dix fois moins énergivore que l’acier.