Actualités  |  19.03.2021

ADEFAC, le projet de formation continue en Afrique centrale, entre dans sa deuxième année

Le projet ADEFAC, qui a pour objectif la formation continue sur les métiers du bois en Afrique centrale, entre dans sa 2ème année et a tenu sa 2nde réunion du Comité de pilotage (COPIL) le 11 mars 2021 pour valider les principaux documents de poursuite des activités.

ADEFAC, le projet de formation continue en Afrique centrale, entre dans sa deuxième année

Sous la présidence du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, en la personne de Monsieur NDOMBA NGOYE, le projet ADEFAC a tenu sa 2nde réunion du comité de pilotage (COPIL) le jeudi 11 mars 2021.

Cette deuxième réunion du COPIL intervient à la suite de la première qui a eu lieu le 23 septembre 2020.

Elle avait 2 principaux objectifs :

1. Informer les membres et partenaires de l’état d’avancement du projet

2. Valider les documents du projet ci-dessous :

  • Rapport d’exécution technique et financière 2020 ;
  • Plan de Travail Annuel Budgétisé 2021 (PTAB) ;
  • Dispositif d’identification des besoins de formation et thématiques traités par le projet ;
  • Guide d’organisation des modules de formation continue et outils ;
  • Liste de modifications dans le Manuel de procédures du projet

Après les mots d’ouvertures respectifs du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, du Coordonnateur Régional du RIFFEAC Monsieur Claude KACHAKA SUDI, du Directeur de l’ATIBT Monsieur Benoît JOBBE DUVAL, et la présentation des participants, les membres de l’équipe d’exécution technique (EET) ont présenté tour à tour les documents de projets qui ont fait l’objet d’échanges et de discussions. La validation de chaque document s’est faite à main levée.

Principaux résultats ADEFAC de l’année 2020 :

  • Un site internet rénové et une plaquette du projet ADEFAC élaborée et partagée aux acteurs ;
  • Les outils de gestion du projet conçus par l’EET ;
  • Des fiches métiers élaborées lors des descentes de terrain ;
  • Des priorités de formation continue votées pour l’année 2021 ;
  • Des modalités et outils de mise en œuvre des formations disponibles.

Quelques perspectives pour l’année 2021 :

  • La contribution à une exposition régionale du CIRAD sur « les femmes dans le secteur forêt-bois » à Douala les 26 et 31 mars 2021 ;
  • Le partage des fiches métiers aux acteurs pour enrichissement ;
  • Le conventionnement avec les partenaires identifiés pour l’exécution des activités de formation ;
  • Le lancement des premiers ateliers de formation des formateurs dans les thématiques prioritaires.

Les principales résolutions de ce second COPIL concernent la validation des 5 documents présentés. Les deux recommandations retenues portent sur l’intégration du Centre de formation Don Bosco Massina de Kinshasa dans la liste des Institutions de formation identifiées, et la marge à donner à l’EET pour adapter les formations très ponctuelles, à la complexité et aux mutations rapides du contexte forestier.