Actualités  |  16.10.2019

CAFI- Le Congo signe la lettre d’intention et le Gabon un nouvel accord sur les paiements carbone

Initiative pour la forêt d’Afrique centrale (CAFI) signe deux nouveaux engagements en faveur des forêts du Bassin du Congo.

65 millions de dollars pour la préservation de la forêt tropicale en République du Congo – 45 millions de dollars de CAFI et 20 millions de l’AFD, DFID et BMU.

Cette accord, signé à Paris entre Emmanuel Macron et Sassou Nguesso le 3 septembre 2019, vise la mise en œuvre d’une politique d’aménagement du territoire afin de maintenir le taux de déforestation historiquement bas des forêts du Congo-Brazzaville tout en permettant un développement économique pour le pays.

A travers la lettre d’intention, le Congo s’engage à ne pas convertir et à gérer durablement les forêts à haut stock de carbone et de haute valeur de conservation et à développer les plantations forestières et agro-forestières.

Du côté du Gabon, c’est à New York, le 22 septembre au Sommet Action Climat, qu’a était annoncé l’accord avec le CAFI de 150 millions de dollars. L’entente fixe un prix plancher du carbone à 10 dollars la tonne. L’accord porte à la fois sur les performances passées – résultats vérifiés depuis 2016 par rapport à la décennie précédente (2005-2014) – et les résultats futurs, par des versements annuels jusqu’en 2025. « Nous devons augmenter la valeurs des forêts tropicales gabonaises, afin de garantir que la conservation et l’exploitation durable puissent être utilisées comme outils pour améliorer le niveau de vies des populations gabonaises .. » s’est exprimé Pr Lee White, ministre gabonais de la forêt, de la mer, de l’environnement, chargé du plan climat.

Lire la lettre d’intention CAFI- Congo