Actualités  |  27.05.2021

Pourquoi la production de bois est-elle en baisse au Gabon ?

Comme le relaie Le Nouveau Gabon, les acteurs de la filière forêt-bois gabonaise connaissent actuellement des difficultés. A quoi sont liées ces complications et qu’entraînent-elles ?

Pourquoi la production de bois est-elle en baisse au Gabon ?

Les opérateurs économiques de la filière bois ont présenté le 18 mai dernier à des membres du gouvernement, les difficultés qu’ils rencontrent actuellement au Gabon. Face au ministre délégué auprès du ministre des Eaux et Forêts, Charles Mve Ellah, et aux ministres de l’Économie, Nicole Jeanine Lydie Roboty, du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya et du Budget, Sosthène Ossoungou Ndibangoye, les entreprises forestières ont pointé les difficultés logistiques qu’elles rencontrent pour évacuer les grumes des sites forestiers, l’état des routes et les barrages de plus en plus nombreux qui augmentent les coûts de transport ou encore le non remboursement des crédits de TVA.

Ces difficultés, et particulièrement celles de l’approvisionnement en grumes des usines installées dans la zone de Nkok, sont à l’origine du fléchissement des activités de ce secteur au cours de l’année 2020. Selon les données du ministère de l’Économie, à cause de cette situation et de la crise sanitaire, la production de bois débités a baissé de 2,1%, tandis que les unités de sciage ont connu une détérioration des performances industrielles et commerciales avec une production qui a régressé de 5,2%.

Pourtant, le Gabon fonde beaucoup d’espoir sur sa filière forêt-bois pour réussir la diversification de son économie et la mobilisation des recettes budgétaires dans un contexte de chute des recettes pétrolières.

Comme solution pour redynamiser le secteur, il a été convenu, au terme de la rencontre, de procéder au remboursement des crédits de TVA, ce qui devrait soulager la filière, d’après Frédéric Ober (directeur général de Precious Wood).

Le Gabon espère atteindre son objectif, d’être le leader mondial du bois tropical transformé d'ici 2023.