Actualités  |  11.06.2021

Les activités ADEFAC démarrent en RDC !

La première activité de formation du projet ADEFAC démarrera au mois d’août en République Démocratique du Congo.

Les activités ADEFAC démarrent en RDC !

La semaine dernière, de dimanche 30 mai à vendredi 4 juin, l’assistante technique principale, Jacqueline LARDIT, et la responsable projet, Elise MAZEYRAC, du projet d’Appui au développement de la formation continue pour la filière forêt-bois en Afrique centrale (ADEFAC) étaient en mission à Kinshasa, où elles étaient accueillies par la Fédération des Industriels du Bois (FIB).

Lors de cette mission, elles ont été reçues en audience chez la Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Honorable Eve BAZAIBA MASUDI. Tout comme son Secrétaire général, son Excellence Madame la Ministre a insisté sur l’importance de la formation continue pour créer un pôle de bons techniciens permettant de développer la filière et d’attirer des investisseurs dans la transformation du bois. Elles ont également été reçues par le cabinet de la Ministre de la Formation professionnelle et des Métiers qui leur a accordé sa pleine collaboration dans le projet ADEFAC.

Les représentants du secteur privé et des institutions de formations, bénéficiaires directs du projet ont également fait l’objet de rencontres. La FIB a convoqué une réunion de responsables de ressources humaines des entreprises forestières et industrielles pour échanger sur les besoins en formation continue des employés et le fonctionnement de leurs entreprises sur ces questions. Lors de cette réunion, Elise et Jacqueline ont présenté l’une des actions du projet qui consistera en une formation en Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, dont les entreprises pourront bénéficier. Une séance similaire a eu lieu avec le président de l’Association congolaise des exploitants forestiers artisanaux (ACEFA) et avec l’un des menuisiers-ébénistes les plus connus de Kinshasa, Papa Komanda. En effet, les entreprises artisanales (qu’elles soient de petite ou de moyenne taille) sont également considérées par le projet ADEFAC ; et leurs gestionnaires pourront bénéficier d’un accompagnement formatif pour mieux pouvoir évaluer leur chaîne de production en termes de coûts et bénéfices, et identifier où des formations pourraient créer des bénéfices rapides pour leurs entreprises. La première mission de ce genre, qui sera mise en œuvre par deux experts internationaux, est prévue en RDC vers le milieu du mois d’août de cette année 2021.

Plusieurs centres de formation professionnelle ont également été visités, notamment l’INPP et l’école Don Bosco de Massina, pour se renseigner sur les thématiques et modalités de formation professionnelle, pertinentes pour la filière forêt-bois, qui sont déjà en place.

Lors de cette semaine le président, le secrétaire général et plusieurs membres de la FIB ont également été reçus par la Vice-Première Ministre, ce qui leur a permis d’échanger sur les problématiques actuelles du secteur forêt. La Vice-Première Ministre leur a promis d’organiser dans les prochains jours une rencontre entre son administration et la FIB pour traiter des différents problèmes et s’accorder sur des solutions.