Actualités  |  03.12.2021

Bilan des actions ADEFAC 2021 et perspectives pour 2022

Dans le cadre des activités du projet ADEFAC (Appui au développement de la formation continue dans le secteur forêt-bois en Afrique Centrale), l’Assistante Technique Principale (ATP) du projet Jacqueline LARDIT séjourne au Cameroun depuis le lundi 29 novembre pour une mission de suivi et de concertation.

 

Bilan des actions ADEFAC 2021 et perspectives pour 2022

Après une année 2020 au cours de laquelle les déplacements étaient limités, l’année 2021 a permis à l’équipe d’exécution technique (EET) de planifier et préparer au cours du premier trimestre 2021, les missions terrains des Consultants de l’Opérateur. En effet, dans les 4 pays du projet, depuis le mois de septembre 2021, se sont déroulées au Gabon et au Cameroun les activités de formation GPEEC pour les ressources humaines des grandes entreprises forestières et industrielles, l’accompagnement des PME-TPE à l’intégration de la fonction formation en RDC et au Cameroun, et la formation des formateurs en RDC et au Cameroun. Deux formations GPEEC auront encore lieu respectivement au Congo et en RDC la semaine prochaine.

La mission de l’ATP a pour objet de rencontrer les partenaires techniques et financiers du projet et principalement échanger avec l’AFD sur le déroulement du projet, de faire le point avec l’assistante technique communication et suivi évaluation (AT-CSE), d’assister la responsable financière dans la préparation des rapports budgétaires de fin d’année, de suivre l’atelier de formation des formateurs qui se déroule actuellement à Yaoundé, puis d’échanger avec l’intérimaire de l’Assistante administrative et logistique (AAL) sur les trois mois passés au sein du projet ADEFAC.

     

Photo de gauche : La mission d’accompagnement des PME-TPE au Cameroun en oct 2021 avec la Présidente d’Artisan au féminin et son collaborateur à l’entrée du bureau de l’association / photo de droite : la mission d’accompagnement des PME-TPE en visite au siège de l’association FECAPROBOIS à Yaoundé Cameroun

Les perspectives de mise en œuvre des activités pour l’année 2022 vont se fonder sur la capitalisation des acquis de l’année 2021 tant pour la planification et la préparation des activités et missions des Consultants que pour la mobilisation des acteurs bénéficiaires de ces activités. Il s’agit premièrement de co-construire (avec entreprises et formateurs) des modules de formation continue qui répondent aux besoins exacts des entreprises, qu’elles soient des grandes entreprises ou des PME et TPE artisanales. 

Dans le même temps, un système de labellisation de qualité de la formation continue sera identifié et adapté au contexte d’Afrique Centrale. Ce travail se fera avec les parties prenantes de la formation continue (entreprises, formateurs, administration) à travers un cadre de concertation appelé Groupe de Travail Thématique. Ce groupe de travail sera accompagné par des experts pour plus tard servir aussi de cadre de concertation sur les nouveaux modules à développer et le financement de la formation continue.

Les contextes des 4 pays du projet n’étant pas les mêmes, des adaptations et des réajustements des approches de mise en œuvre des activités seront nécessaires tout en restant dans le cadre et le mode opératoire du projet.