Actualités  |  13.05.2022

Appel ministériel pour le bois durable dans le cadre du Congrès Forestier Mondial de Séoul

A l’issue du XVe Congrès Forestier Mondial qui s’est déroulé à Séoul du 2 au 6 mai, 8 ministres ont signé un texte appelant à la production et à la consommation de bois durable. Nous le relayons ici. 

Appel ministériel pour le bois durable dans le cadre du Congrès Forestier Mondial de Séoul

La production et la consommation durables du bois favorisent la conservation des forêts, leur confèrent de la valeur et atténuent le changement climatique. Construire et vivre avec du bois répond à une demande accrue de matériaux renouvelables et donne un élan à la relance verte. Le bois durable offre des solutions dans de multiples chaînes de valeur, notamment la construction, l'ameublement, l'emballage, les énergies renouvelables, les biomatériaux pour l'habillement et les produits biochimiques.

Le renforcement des bioéconomies par l'utilisation de bois durable en remplacement de matériaux à forte intensité de carbone a un fort potentiel pour devenir une contribution rentable et innovante à l'échelle mondiale pour atteindre la neutralité carbone et construire des économies plus résilientes.

Les solutions durables basées sur le bois créent des synergies avec des objectifs plus larges de relance économique, de croissance des zones rurales et d'innovation en matière d'économie circulaire. Les solutions durables basées sur le bois doivent s'appuyer sur la gestion durable des forêts et prendre en compte les potentiels compromis avec les multiples autres rôles des forêts, tels que le stockage du carbone dans les forêts, la perte de biodiversité et d'autres services forestiers essentiels, notamment en améliorant les efforts de gestion, de restauration et de boisement.

Sur la base de nos expériences et de nos engagements politiques nationaux en matière d'utilisation durable des ressources en bois, et conscients de la nécessité de trouver des solutions rentables et équitables à grande échelle pour des produits à valeur ajoutée et neutres en carbone, nous nous sommes réunis au sein du Forum ministériel sur le bois durable pour appeler à l'intensification des filières durables à base de bois afin de :

- remédier à la méconnaissance de leur potentiel ;

- améliorer les dialogues politiques mondiaux et régionaux sur les filières, les synergies et les compromis qui y sont liés et les moyens de renforcer les investissements ;

- améliorer les modalités de promotion des échanges techniques, du partage d’expérience et de l'apprentissage afin de stimuler les innovations, depuis la gestion durable des forêts et les chaînes de valeur efficaces du bois jusqu'à l'utilisation durable du bois ;

- augmenter de manière significative l'utilisation de solutions durables à base de bois dans le cadre des Contributions Déterminées au niveau National (NDC) d'ici 2030.

Nous nous engageons également à unir nos forces pour promouvoir un dialogue et des échanges politiques et techniques renforcés entre les pays producteurs et consommateurs et les principales parties prenantes afin de créer la dynamique et les actions nécessaires, et nous invitons l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture et les membres du Partenariat de Collaboration sur les Forêts (PCF) à soutenir nos efforts.

Nous sommes convaincus que la mobilisation de tout le potentiel du bois durable nous permettra de construire des économies plus neutres en carbone et plus résilientes et de progresser vers des sociétés plus durables.

L'appel ministériel du Congrès forestier mondial sur le bois durable a été lancé par les représentants des pays suivants le 3 mai 2022, lors du XVe Congrès forestier mondial :

- S.E. Choi Byeong-Am, ministre du Service forestier coréen, République de Corée.

-  S.E. Jules Doret Ndongo, ministre des Forêts et de la Faune, République du Cameroun.

- S.E. Orita Hiroshi, Directeur général adjoint de l'Agence forestière japonaise, Japon

- S.E. Maria Patek, Ministre adjoint de l'Agriculture, des Régions et du Tourisme, République d'Autriche

- S.E. Hilario López Córdova, Directeur exécutif du Service national des forêts et de la faune, République du Pérou, au nom de M. Óscar Zea Choquechambi, Ministre du développement agricole et de l'irrigation, République du Pérou.

- S.E. Lee White, ministre des Eaux et Forêts, de la Mer et de l'Environnement, République gabonaise.

- Hon. Rosalie Matondo, Ministre de l'Economie Forestière, République du Congo

- S.E. Alfred Giuchu, Chef de la Conservation des Forêts, Ministère de l'Environnement et des Forêts, Kenya, au nom de M. Keriako Tobiko, Secrétaire du Cabinet du Ministère de l'Environnement et des Forêts, République du Kenya.