Actualités  |  29.07.2022

Commission agroforesterie et plantations

La  dernière rencontre de cette commission a eu lieu le 05 juillet 2022, en distanciel. Pour rappel, les actions considérées comme prioritaires par les membres de cette commission sont :

  • La mise en place d’une veille et communication afin de partager toute information technique, publication et rendez-vous pouvant intéresser les membres. Ce volet inclue également les articles pour la newsletter.
  • L’association « cacao et bois d’œuvre » qui réunit pas mal d’intérêt ; assez rapidement, la commission s’intéresser à d’autres orientations telles que les associations à base d’hévéa ou de café.
  • La valorisation des produits agroforestiers par les labels, certifications ou tout simplement des démarches volontaires.
Commission agroforesterie et plantations

Pour rappel, le président de cette commission est Eric Penot (Cirad) et le secrétaire est Yohan Faré (Kinomé).

Parmi les Interventions, nous pouvons mentionner celle d’ETICWOOD, qui a présenté les avancées du projet mis en œuvre à l’Est du Cameroun, sur financement AFD et EticWood, et en lien avec la société Pallisco. Le projet intègre :

  • Un réseau de planteurs dont le cacao est tracé jusqu’à la parcelle (registre).
  • Un centre de traitement des fèves pour maîtriser la fermentation et le séchage.
  • Une chocolaterie en Belgique afin de sécuriser le marché.

Ensuite, Kinomé a fait une synthèse des acquis du programme d’échange de connaissance sur les associations cacao et bois d’œuvre organisé par le FCPF et Kinomé en 2021/22 : un guide sur l’agroforesterie cacaoyère dans le contexte de la REDD+, un simulateur agroforestier excel et une série de 6 vidéos du terrain :

https://www.forestcarbonpartnership.org/sustainable-cocoa-initiatives-through-agroforestry

Elikplim K. Abotsi a présenté le simulateur agroforestier conçu par Kinomé et le CIRAD. Cet outil, applicable au domaine rural, part de cas archétypique présentés par les participants a programme d’échange. Ces cas concrets ont été caractérisés en termes de schéma de plantation, de diversité culturale, de coûts, de revenus, de taux d’ombrage et de taux de séquestration du carbone. L’outil qui sera en accès libre est en cours de finalisation, avec notamment l’idée de développer une interface en ligne.

Eric Penot a informé que le Cirad participera au congrès agroforestier de juillet et fera un feed back à la commission à la prochaine rencontre.

Face a l’absence de données stabilisées sur la chaine de valeur bois issu d’agroforesterie paysanne, il est important de réaliser une enquête à confier à des étudiants de master sur les revenus des producteurs selon les pratiques de coupe.

Parmi les prochaines étapes, nous avons noté la nécessité de développer un projet de recherche-appliquée entre CIRAD + Kinomé + ATIBT sur un sujet de recherche (niveau master) à rediscuter à la rentrée. Il faut envisager plusieurs terrains avec des étudiants locaux et l’accueil de ces stages par les membres qui le souhaitent / en ont les moyens. Pays possibles : France, RCI, Ghana, Congo, RDC (avec ERAIFT), un ou deux pays d’Asie.

Le thème général serait la réalisation d’une enquête dans plusieurs pays producteurs de bois d’œuvre issu d’agroforesterie pour comprendre le revenu du paysan selon le type d’essence et les pratiques de coupe. Une telle étude sera utile dans le cadre de la formation des producteurs et de leur information sur les revenus futurs possibles.

Le compte-rendu de la rencontre est à la disposition des membres de l’ATIBT.