Bois tropical Azobé

L'essence de bois exotique Azobe est très résistante. Le bois tropical azobe ne nécessite pas de traitement de préservation. L'azobe est un bois rouge foncé à brun violacé. L'azobé est surtout utilisé pour des constructions lourdes en milieu exposé : ouvrages portuaires, constructions hydrauliques, traverses de chemins de fer, fonds de wagons, constructions rurales, ponts, éléments de maisons à ossature bois, fabrication de parquets et d'escaliers résistants à l'usure et aux acides pour des applications industrielles.

Azobé
Nom(s) botanique(s) :

Lophira alata, Lophira procera (synonymous)

L'azobé est un très grand arbre pouvant atteindre 60 mètres de hauteur et 150 cm de diamètre. Le fût est élevé, cylindrique, parfois légèrement sinueux, à base légèrement épaissie, sans contreforts. L'arbre tropical azobe est bas-branchu en lisière ou en savane.

L'écorce azobe, de 15 à 20 mm d'épaisseur, est de teinte rouille. Elle s'exfolie en écailles minces vaguement rectangulaires sous lesquelles apparaît une pellicule de couleur souffre ou jaune vif caractéristique.

EN SAVOIR PLUS

Aire de répartition de l'Azobé

L'azobé est une espèce de bois exotique caractéristique des forêts tropicales denses humides sempervirentes de l'Afrique de l'Ouest et du Centre ; de la Casamance (Sénégal) au Gabon, à la RDC et à l'Ouganda.

L'azobe se trouve rarement au-dessus de 800 mètres d'altitude. Dans son aire de répartition, l'humidité relative de l'air est élevée et la pluviométrie annuelle est généralement supérieure à 1800 mm. La saison sèche est inférieure à 3 mois.

écologie de l'azobe

L'espèce exotique AZOBE est très rustique et s'adapte à tous les types de sols, autant ceux à texture argilo-sableuse que ferralitique. L'azobe s'installe de préférence sur les terrains assez plats, mais se trouve aussi sur les penses de montagnes.

Biologie de l'azobé

L'azobé se défeuille totalement pendant 1 à 2 semaines, généralement en décembre. La repousse des jeunes feuilles rouge vif fait flamboyer la canopée.

Usages du bois azobé

L'azobé est un bois exotique très lourd : de 1000 à 1100 kg / m3 à l'état sec, dur à très dur. Ses résistances mécaniques sont fortes. L'azobe est résistant aux attaques des lyctus et il est durable vis-à-vis des termites. L'azobe est non impregnable.

Le duramen présente une bonne résistance vis-à-vis des champignons. Dans de conditions normales de mise en oeuvre, il n'est pas nécessaire de traiter l'azobé.

L'azobé est surtout utilisé pour des constructions lourdes en milieu exposé : ouvrages portuaires (estacades, jetées), constructions hydrauliques (écluses), traverses de chemins de fer, fonds de wagons, constructions rurales (écuries, étables, hangars), ponts (éléments porteurs ou répartiteurs de charges), éléments de maisons à ossature bois, fabrication de parquets et d'escaliers résistants à l'usure et aux acides pour des applications industrielles.

Le bois azobé peut aussi être utilisé pour la fabrication d'ustensiles ménagers tels les mortiers ou les pilons.

DESCRIPTION DU BOIS tropical azobe

  • Couleur référence de l'AZOBE : rouge foncé
  • Aubier : bien distinct
  • Grain : grossier
  • Fil : contre-fil
  • Contre-fil : accusé

Bois rouge foncé à brun violacé. Zone intermédiaire entre l’aubier et le bois parfait. Dépôts blancs dans les pores.

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES ET MÉCANIQUES du bois exotique azobe

Ces propriétés peuvent varier de façon notable selon la provenance et les conditions de croissance des bois.

  • Densité* : 1,06
  • Dureté Monnin* : 10,7
  • Coef. Retrait volumique : 0,69 %
  • Stabilité en service : peu stable
  • Retrait radial total : 7,3 %
  • Pt de saturation des fibres : 28 %
  • Retrait tangentiel total : 10,3 %

(* : 12 % d’humidité)

DURABILITÉ NATURELLE ET IMPRÉGNABILITÉ DU BOIS azobe

  • Champignons : cl 2 - durable
  • Insectes du bois sec : durable ; aubier distinct (risque limité à l’aubier)
  • Termites : classe D - durable
  • Imprégnabilité : 4 - non imprégnable
  • Classe de risques biologiques : 4 - en contact avec le sol, ou l’eau douce

Le bois de transition a une durabilité variable. Bonne résistance aux tarets dans les eaux tempérés mais moyenne résistance dans les eaux chaudes. Cette essence est donc considérée comme “moyennement durable” vis-à-vis des térébrants marins et ne couvre la classe de risque biologique 5 que pour une utilisation en milieu marin tempéré ou froid.

SCIAGE ET USINAGE de l'essence exotique azobé

  • Effet désaffûtant : assez important
  • Denture pour le sciage : denture stellitée
  • Outils d’usinage : au carbure de tungstène

Nécessite de la puissance. Sciage par retournement conseillé (tensions internes). Quelques difficultés au rabotage dues au contre-fil.

ASSEMBLAGE de l'Azobé

  • Clouage - Vissage : bonne tenue, avant-trous nécessaires
  • Collage : correct

Les propriétés du collage sont variables. Le collage demande du soin (bois sec et bon état de surface) car le bois est très dense.

UTILISATIONS du bois exotique azobe

En cas d’humidité permanente, le bois de transition doit être exclu.

  • travaux hydraulique (en eau douce et en milieu maritime)
  • traverse
  • ponts
  • parquets (lourd ou industriel)
  • fond de véhicule ou de conteneur
  • escalier
  • charpente lourde
  • poteaux
  • piquets

Principales utilisations connues à valider par une mise en œuvre dans le respect des règles de l’art. Remarque importante : certaines utilisations sont mentionnées à titre d’information.

Source: CIRAD - ATIBT

Vous êtes

Vous êtes