Actualités  |  27.08.2021

La COMIFAC relance les activités du Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF)

Comme le mentionne la COMIFAC sur son site internet, une réunion du Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF) s'est tenue à l'initiative de la COMIFAC du 9 au 12 août dernier. Cette réunion avait pour but de préparer le symposium international sur les forêts tropicales, d'aborder l’atelier sous-régional sur la fiscalité du bois (fiscalité incitative), de commenter le projet TTT (Tropical Timber Trade) de la GIZ, de travailler avec l'ATIBT sur les problématique de boycott des bois tropicaux dans le cadre du chantier Olympique Paris 2024. Le présent atelier avait aussi pour objectif général de procéder à la relance des activités du GTGF.

La COMIFAC relance les activités du Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF)

De manière spécifique, il s’agissait de :

  • présenter la nouvelle structuration du GTGF, ainsi que ses nouvelles missions ;
  • valider la composition du GTGF ;
  • valider la composition des membres des groupes thématiques du GTGF ;
  • décrypter les résolutions prises lors de la seizième session du FNUF ;
  • élaborer la feuille de route pour le renforcement des capacités des pays pour l’élaboration des rapports nationaux et la synthèse sous-régionale sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts 2017-2030 (PSNUF) ;
  • examiner le cadre logique du programme visant à promouvoir le commerce des bois tropicaux légaux et durables entre l’Afrique, la Chine et les marchés internationaux en prélude au symposium international sur les forêts tropicales ;
  • Préparer une position commune par rapport au boycott du bois tropical africain.

La rencontre a également contribué à la matérialisation de l’engagement des pays d’Afrique Centrale à collaborer pour la gestion durable de leurs écosystèmes forestiers tropicaux qui constituent le massif forestier du Bassin du Congo, reconnu pour sa biodiversité exceptionnelle, l’importance de ses potentialités économiques, ses valeurs sociales et culturelles primordiales pour les communautés locales et autochtones, ainsi que sa contribution essentielle à l’équilibre de la planète.

Y ont pris part une cinquantaine de participants représentant entre autres les personnes ressources en provenance des pays membres de la COMIFAC, les représentants des administrations forestière, la société civile, les partenaires techniques et financiers, ainsi que le secteur privé.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par trois allocutions : celle du chargé d’affaires de l’ambassade de l’Allemagne au Congo, Jonas Wiesenecker, du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC Hervé Maidou et de la Ministre de l’Économie Forestière Madame Rosalie Matondo.

En rappel, la COMIFAC a institué des groupes de travail spécialisés, parmi lesquels le Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF) qui fonctionne comme un collectif modulable de réseaux d'experts sur les thématiques prioritaires pour faciliter la réalisation de ses missions statutaires.

La rencontre a bénéficié du soutien financier de la Coopération technique Allemande au Développement (GIZ), à travers le Projet GIZ « Appui régional à la COMIFAC ».