Actualités  |  01.10.2021

Le projet ADEFAC recherche des formateurs connaissant le terrain

L’un des objectifs du projet ADEFAC (Appui au développement de la formation professionnelle pour le secteur de la forêt et de l'industrie du bois en Afrique centrale) est de constituer un pool de 200 formateurs professionnels en Afrique Centrale, spécialisés dans les thématiques de formation demandées par les acteurs de la filière forêt-bois.

Le projet ADEFAC recherche des formateurs connaissant le terrain

200 formateurs, ça veut dire environ 50 formateurs par pays cible du projet. Pour rappel, ces pays cibles sont : le Cameroun, le Congo, le Gabon et la RDC.

Ces personnes doivent être capables de dispenser des formations professionnelles continues. Cela  demande non seulement de bonnes capacités pédagogiques, mais également une excellente expertise de terrain et des connaissances et compétences techniques.

Pour cette raison le projet cherche à former non seulement des enseignants issus d’institutions de formation, mais également des professionnels expérimentés dans des domaines comme l’affutage, le délignage (lecture de qualité de débités), le massicotage (lecture de qualité de placages), le séchage, les finitions, la planification et la construction routes, abattage, mécanique, etc.

Ces personnes vont bénéficier de 10 jours de formation de formateurs en formation professionnelle continue articulés autour de l’approche par compétences. Puis, elles pourront également recevoir un appui technique dans leur domaine d’expertise pour construire leur module de formation, adapté précisément aux besoins du secteur.

Chaque entreprise qui connait un bon expert, ou qui a en son sein un senior qui forme des employés de l’entreprise « sur le tas », mais qui pourrait être disponible à temps partiel pour former aussi dans d’autres entreprises ou en institution de formation, est priée de contacter l’équipe de projet et de transmettre ses noms prénoms, coordonnées, expertise et si possible un court CV.

Nous vous remercions vivement pour votre collaboration, qui permettra d’améliorer l’offre en formations de qualité pour la filière forêt-bois en Afrique centrale.