Actualités  |  08.10.2021

Découvrez l’extraordinaire variété des bois africains

Les forêts du bassin du Congo abritent un patrimoine naturel exceptionnel, qui se caractérise tant par sa diversité floristique que faunique. Parmi les 20 000 espèces de plantes connues, on recense environ 500  essences d’arbres (pouvant atteindre des diamètres d’exploitation), dont une cinquantaine actuellement communément exploitées.  

L’ATIBT s’est toujours engagée pour une meilleure connaissance scientifique et technique des espèces d’arbres présentes dans le bassin du Congo. Une promotion efficace et durable des bois tropicaux certifiés passe en effet par une bonne compréhension des caractéristiques des essences. Sur son site Fair&Precious, l’ATIBT a ainsi mené un travail, désormais achevé, de présentation de soixante essences présentes dans les forêts d’Afrique, de l’abura au zingana.

Certaines d’entre elles, comme le sapelli ou l’okoumé, sont historiquement largement connues et exploitées. D’autres, comme le gombé ou l’okan (qui peut servir de substitut à l’azobé), sont plus méconnues et méritent de gagner en visibilité. Ce travail s’inscrit ainsi dans un double effort de promotion des bois certifiés FSC et PEFC/PAFC, et des essences de bois moins connues (en anglais LKTS, pour Lesser Known Timber Species).

Tout en renvoyant vers de la documentation scientifique et technique (les fiches Tropix du CIRAD notamment), les pages essences du site Fair&Precious se veulent accessibles au plus grand nombre, y compris à un public non spécialiste. Chaque « fiche essence » présente l’arbre, l’aspect du bois, ses caractéristiques et surtout met en avant ses utilisations possibles, soulignant les avantages tant esthétiques que techniques de l’utilisation de bois tropical issu de sources responsables.

Cette xylothèque en ligne est accessible ici.