Actualités  |  12.11.2021

Activités de formation professionnelle de l’ATIBT. Résultats de la mission PME-TPE artisanales de la filière bois au Cameroun

Une mission d’appui accompagnement des associations de PME-TPE artisanales de la filière bois visant à intégrer la fonction formation dans le management de leurs structures, a eu lieu entre le 11 octobre et le 04 novembre 2021.

Activités de formation professionnelle de l’ATIBT. Résultats de la mission PME-TPE artisanales de la filière bois au Cameroun

L'objectif de cette mission était de faire un diagnostic de l’organisation des associations et de leur capacité à gérer la fonction formation. Il s’agissait  d’échanger avec les professionnels sur leur chaîne de production et leurs besoins, et au final de faire des recommandations pour structurer la filière afin de pouvoir intégrer la fonction formation.

Les deux experts consultants, Pierre DESCOMBES et Eric HAUDIQUET, ont rencontré les organisations faitières FECAPROBOIS, ANCOVA, ATBO et Artisans au féminin, ainsi que plusieurs de leurs membres. Ces acteurs ont bénéficié d’un diagnostic participatif et de séances de réunions formatives. Ils ont pu s’entretenir également avec des responsables d’institutions de formation : CPB Nkolbisson, Lycée Technique Charles Atangana, ENEF Mbalmayo, CFTM, Don Bosco Mimboman et Don Bosco Ebolowa. L’implication des forêts communautaires au travers du ReCTRAD et du Conseil Régional du Sud pour approvisionner le marché local en bois, a amené les consultants à visiter une forêt communautaire et à tenir une réunion formative à Ebolowa.

Quelques résultats du diagnostic :

  • Les principales forces du secteur forêt-bois au Cameroun sont l’existence d’un tissu artisanal dynamique, une alimentation électrique correcte, un esprit d’association et cluster vivace et une offre d’organisation de formation performantes, ainsi que des professionnels compétents.
  • Comme faiblesses, ce secteur économique est censé se développer sur les rebuts de l’exploitation forestière et de la scierie, selon les textes légaux. Il n’existe ni système de Formation Continue (FC), ni de dispositif de financement officiel. Les formateurs des centres de formation sont peu expérimentés dans le domaine de la FC.
  • Les obstacles au bon développement du secteur sont la rareté de la ressource bois, une concurrence des exportateurs sur le bois destiné à la filière domestique (y compris sur les rebus de scierie), ainsi que la disparition des « salariés » qui deviennent des « free-lance » pour des porteurs de gros marchés publics.

Réalisation Artisan

De ces constats, deux axes stratégiques d’intervention se dégagent, sur lesquels toutes les parties prenantes de la filière forêt-bois sont amenées à travailler, au-delà du projet ADEFAC :

  1. Augmenter la disponibilité de la ressource bois pour le marché local
  • Appuyer le projet CRS (Conseil Régional du Sud) qui a pour objectif de faciliter l’accès à la ressource forestière au travers de l’appui aux Forêts Communautaires dans la coupe et la commercialisation du bois.
  • Prioriser la formation des formateurs, et expérimenter des modules organisés dans les Forêts communautaires.
  1. Mettre en place des dispositifs souples de gestion de la formation continue
  • Appuyer la FECAPROBOIS comme maitre d’œuvre de la formation continue (Formation Professionnelle Continue) du secteur de la seconde transformation ;
  • Appuyer le CRS pour la mise en place d’un système de formation professionnelle continue de compétence régionale, en adéquation avec la mise en œuvre effective de la décentralisation ;
  • Appuyer « Artisan au féminin » (AAF) pour proposer des formations adaptées aux contraintes des femmes camerounaises et visant également des marchés particuliers (bambous, osier, art).

Visite Artisan

La prochaine activité à mener dans le cadre du projet ADFEAC et qui vient appuyer cette idée d’une maîtrise d’ouvrage en 2 ou 3 pôles, est la formation des formateurs qui se déroulera à Yaoundé du 22 novembre 2021 au 04 décembre 2021. Les participants à cette formation sont les professionnels des d’entreprises, de PME-TPE et les formateurs des institutions de formation.