Actualités  |  01.04.2022

La création d'African Equatorial Hardwoods confirme les ambitions du Gabon en matière de gestion durable du bois

Selon une publication de La Libreville, la société African Equatorial Hardwoods, résultat de la fusion des groupes African Conservation Development et Cora Wood Gabon, prévoit notamment d’investir 20 milliards de francs CFA d’ici à 2026, dans le sud du pays, pour la construction d’une nouvelle usine de transformation du bois. L’ATIBT partage avec vous cet article.

La création d'African Equatorial Hardwoods confirme les ambitions du Gabon en matière de gestion durable du bois

« Notre ambition avec Equatorial Hardwoods est de créer une centrale forestière et de transformation du bois durable dans le sud du Gabon », indique le directeur général d’African Conservation, Alan Bernstein, dans un communiqué. « Le Gabon a une politique concertée de protection de ses forêts depuis 2002, mais il doit également accroître les revenus du bois alors qu’il s’éloigne de sa dépendance historique », ajoute celui-ci.

La nouvelle entreprise qui va opérer 400 000 hectares de concessions dans le Sud du pays, prévoit de pratiquer une foresterie dite durable, où les arbres sont abattus par rotation de 25 ans. Il prévoit également le reboisement de 13 000 hectares de terres précédemment dégradées. « On est pleinement dans l’économie verte », se réjouit une source au sein du ministère des Forêts.

La fusion entre African Conservation et Cora Wood Gabon se traduira par un investissement de 20 milliards de francs CFA d’ici à 2026 afin d’augmenter la capacité de transformation du bois à travers une nouvelle usine à construire dans le sud du Gabon. Les arbres coupés seront utilisés pour produire du bois scié, du contreplaqué et des placages. L’entreprise emploiera environ 900 personnes d’ici 2025.