Actualités  |  01.04.2022

Le Gabon et le Suriname affirment leur volonté de coopérer pour la gestion durable des forêts

La République du Suriname, dont près de 95% du territoire est recouvert par la forêt, souhaite développer son économie forestière et s’inspirer du modèle gabonais. Une délégation du Suriname s’est ainsi rendue dans la Zone Économique Spéciale de Nkok à la mi-mars.

Le Gabon et le Suriname affirment leur volonté de coopérer pour la gestion durable des forêts

Comme le relaie Le Nouveau Gabon, Le ministre gabonais des Eaux et forêts, Pr Lee White et son homologue du Suriname, Dinotha Vorswijk, ont signé le 18 mars 2022 à Libreville une lettre d’intention pour sceller la coopération des deux pays pour la gestion de leurs ressources forestières. Selon Pr Lee White, à travers cette signature, le Gabon et le Suriname s’engagent à travailler ensemble pour échanger des informations et des données sur leurs politiques forestières, et la gestion durable des forêts.

Cette initiative vient renforcer la relation des deux pays dans le domaine de la politique et la législation forestière, de la nature ainsi que des paiements pour la séquestration du carbone forestier et autres services écosystémiques liés aux forêts tropicales.

La signature de cette lettre d’intention intervient au terme de la visite de la délégation parlementaire de la République du Suriname au Gabon. Après sa visite de travail à la ZES de Nkok, la délégation a ensuite rencontré les différentes autorités gabonaises.