Actualités  |  08.04.2022

Un nouvel opérateur d’envergure dans l’industrie du bois gabonaise : l’African Equatorial Hardwoods

Comme annoncé dans la newsletter de la semaine passée, un nouvel acteur fait son entrée sur la scène du commerce du bois gabonais. Nous vous partageons ci-dessous le communiqué de presse publié à cette occasion.

Un nouvel opérateur d’envergure dans l’industrie du bois gabonaise : l’African Equatorial Hardwoods

Libreville, le 30 mars 2022 – GMDC, développeur du projet Grande Mayumba et filiale du groupe ACDG (The African Conservation Development Group Ltd.), et CWG (Corà Wood Gabon), filiale de Corà Italie, unissent leurs forces pour créer African Equatorial Hardwoods (AEH), un nouvel acteur de référence dans l’industrie du bois gabonaise. AEH répond à des logiques industrielles et commerciales en phase avec la stratégie du Gabon, avec une approche renforcée sur la création de valeur ajoutée et d’emplois au niveau local, et sur le développement durable.

La fusion des actifs forestiers et industriels entre GMDC et CWG, finalisée le 31 décembre 2021, donne accès à AEH à plus de 400 000 hectares de concessions forestières à Guietsou et à Grande Mayumba, et à des capacités de transformation à Port-Gentil et, à moyen terme, à Grande Mayumba.

Le nouvel opérateur forestier s’inscrit pleinement dans la politique nationale du Gabon pour l’industrie du bois qui vise une gestion optimisée et durable de ressources forestières importantes et consolidées, et une plus grande concentration industrielle pour favoriser l’investissement, l’innovation, la transformation du bois et l’emploi.

La foresterie durable et le focus sur la transformation locale du bois sont une composante de l'ambitieux projet de Grande Mayumba qui s'inscrit pleinement dans la vision du Gabon d'un développement socio-économique durable et qui répond à l’enjeu mondial de préserver ses forêts, sa biodiversité et sa capacité de séquestration du carbone.

La compétitivité et la transformation locale

Grâce à un ambitieux programme d’investissement sur 5 ans, AEH va accroître les capacités de transformation industrielle du bois au Gabon. Le complexe industriel à Port-Gentil, qui opère déjà trois niveaux de transformation et produit des placages, des contreplaqués et du bois de sciage séché au four, va être renforcé. Une nouvelle usine sera également créée près de Mayumba.

Plus de 3,2 milliards de francs CFA (5 millions EUR) ont déjà été investis dans AEH. Le programme d’investissement prévoit 20 milliards de francs CFA (30,5 millions EUR) sur la période 2022-2026. AEH vise à un horizon de 5 ans une capacité globale de transformation du bois de plus de 150 000 m3 par an, et exportera principalement des produits de deuxième et troisième transformation.

L’alliance ouvre un nouveau chapitre du développement du groupe Corà, opérateur historique à Port-Gentil depuis près de 20 ans, comme l’explique son directeur général Stefano Corà : « L'environnement au Gabon et du marché international du bois ont beaucoup évolué ces dernières années. S’adapter est vital. Avec le programme d’investissement d’AEH, nous allons développer la recherche et le développement pour proposer et promouvoir de nouveaux produits et espèces sur le marché international, la formation de nos employés pour introduire de nouvelles technologies, améliorer la qualité des produits et maximiser la transformation du bois pour créer plus de valeur au Gabon. Cette alliance renforce la position du groupe Corà à l’international et son engagement à long terme dans le pays. »

Pour GMDC, la fusion va permettre d’optimiser l’exploitation des concessions forestières de Grande Mayumba et de développer un grand complexe industriel intégrant les trois niveaux de transformation en s’appuyant sur l’expertise et le réseau du groupe Corà - une référence dans l’industrie internationale du bois avec plus de 100 ans d’existence. L’usine près de Mayumba devrait être opérationnelle au cours du second semestre 2023 et traitera le bois issu des concessions de Grande Mayumba. Dans une première phase, plus de 3 milliards de francs CFA (4,5 millions EUR) seront investis en équipements industriels. La capacité de l’usine devrait atteindre 50 000 m3 de bois par an, et profitera des infrastructures d’exportation de Port-Gentil qui sont en cours de développement à Mayumba.

« Je me félicite de l’alliance entre GMDC et Corà Wood Gabon qui répond à une véritable logique industrielle et commerciale. Notre ambition est de contribuer à faire reconnaître le Gabon au niveau mondial comme un exportateur de produits du bois durables et de qualité internationale. Cette alliance renforcera la valeur commerciale des produits et des exportations.» a déclaré Alan Bernstein, fondateur et président du groupe ACDG.

Près de 900 employés d’ici à 2025

L’emploi sera un des principaux bénéfices de la fusion entre GMDC et CWG. Elle permet de pérenniser 400 emplois existants à Port-Gentil et 120 emplois à Guietsou. Le programme d’investissement d’AEH devrait permettre de créer 150 nouveaux emplois à Port-Gentil dans les 2 ou 3 prochaines années, et 100 nouveaux postes à Mayumba où 40 emplois ont déjà été créés en 2021. En tout, AEH emploiera près de 900 employés d’ici à 2025.

Le conseil d’administration a récemment nommé directeur général d’AEH Patrice Lobet, ingénieur agronome de formation avec plus de 30 ans d’expérience dans l’agro-industrie en Afrique et en Asie. Patrice Lobet est un bon connaisseur du Gabon où il a occupé les postes de directeur général de Siat Gabon et de directeur général de la filière caoutchouc d’Olam de 2015 à 2018.

Une exploitation forestière innovante et durable

AEH se distinguera également comme un opérateur forestier durable de référence en utilisant des méthodes innovantes pour réduire l’impact de l’exploitation forestière.

Les opérations forestières d’AEH à Grande Mayumba et à Guietsou comprendront ainsi l'exploitation d'espèces de bois commerciales mais également d’espèces moins connues. Par ailleurs, la nouvelle entreprise passera progressivement de l’exploitation de ces concessions forestières de forêt naturelle au développement et à l’exploitation de plantations forestières dans des zones précédemment dégradées. 13 000 hectares de plantations forestières seront développés. Cette approche permettra de convertir 90% de la superficie des concessions forestières en zones de conservation sur le long terme, et en augmentant les volumes de production.

D'ici 1 à 2 ans, toutes les opérations forestières seront certifiées sous des normes internationales de gestion durable (FSC et/ou PAFC). Le bois provenant des concessions de Guietsou est déjà certifié «  FSC Controlled Wood ».

A propos du projet Grande Mayumba

Grande Mayumba est le principal projet de développement au Gabon du groupe ACDG (The African Conservation Development Group Ltd.).  Mis en œuvre par GMDC (Grande Mayumba Development Company), le projet se situe principalement dans la province de La Nyanga. Grande Mayumba intègre l'exploitation forestière durable et la transformation du bois, l'agriculture durable et l'écotourisme, et comprend le développement d’infrastructures de soutien. Le projet devrait créer près de 4000 emplois locaux au cours des dix prochaines années et promouvoir un développement économique durable dans le sud du Gabon.

Il s'inscrit dans la stratégie de diversification économique du Gabon et vise à protéger la biodiversité tout en améliorant la qualité de vie de tous les citoyens.