Actualités  |  15.04.2022

Des outils de mesure GES et carbone développés pour les concessions PAFC du Bassin du Congo

Le Programme de Promotion de l'Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) a chargé le cabinet de conseil en environnement et gestion forestière durable TEREA de développer des outils de mesure des gaz à effet de serre (GES) et de niveau de stock de carbone forestier pour les gestionnaires de concessions opérant selon la norme de certification PAFC Bassin du Congo. L'ATIBT vous relaie cette information produite dans le cadre de la newsletter STTC - Fair&Precious.

Des outils de mesure GES et carbone développés pour les concessions PAFC du Bassin du Congo

L'outil GES est actuellement testé sur le terrain. Des projets pilotes sont en cours dans des concessions au Gabon, au Congo et au Cameroun. Les résultats et les modifications et développements qui en découlent seront prêts pour l'évaluation et la validation par le PPECF d'ici juin. L'outil couvre les principales sources d'émissions liées aux activités d'exploitation forestière, notamment l'utilisation de combustibles et d'énergie et la perte de biomasse aérienne. Il est conçu pour surveiller les émissions provenant des activités dans la forêt et des sites industriels et camps de travail.

Selon TEREA, l'outil sera mis à la disposition des gestionnaires de concessions sous la forme d'un tableau Excel, avec des onglets séparés correspondant à des sources d'émission distinctes, et un onglet qui résume toutes les données relatives aux GES. Il sera ainsi possible de comparer les résultats de différentes unités de gestion forestière et de différents sites de travail. "Chaque année de déclaration, les gestionnaires de concessions rempliront un nouveau tableau. L'outil permet également de comparer les émissions de GES d'une année sur l'autre en utilisant un tableau spécifique qui rassemble ces informations annuelles", a déclaré TEREA. "Les modalités de déclaration aux auditeurs de PAFC ne sont pas encore définies".

L'outil est conçu pour être facile à utiliser. "Tous les facteurs d'émission sont déjà inclus, les gestionnaires de concessions n'ont qu'à insérer les données relatives à leurs activités", ont-ils précisé. "Leur principal objectif est donc de s'assurer que les données appropriées sont disponibles pour l'année de surveillance en cours. Nous leur fournirons des instructions et des lignes directrices et nous pouvons également assurer une formation et un soutien tout au long de la première année d'utilisation." La société a ajouté que l'outil est le premier de son genre à être applicable à toutes les concessions forestières du bassin du Congo.

L'outil de TEREA pour le suivi des stocks de carbone forestier du Bassin du Congo utilisera des études existantes sur les niveaux de stocks. Puis ces données seront recoupées avec celles des concessions forestières, notamment les données d'inventaire et de gestion forestière. L'objectif est de croiser les données sur les stocks de carbone issues de ces études existantes avec les données des concessions forestières, faire une stratification, d'abord à l'aide d'un outil Excel, puis faire une cartographie. "La méthodologie fournira aux exploitants forestiers un ensemble d'outils - feuilles de calcul configurables, procédures d'élaboration de cartes, lignes directrices pour l'interprétation des stocks de carbone - ainsi qu'un guide de l'utilisateur", a déclaré TEREA.

Les concessionnaires seront les principaux utilisateurs de l'outil dans le cadre de leur mise en conformité avec les exigences de PAFC et, selon la société, la facilité d'utilisation est une priorité. L'outil, actuellement en cours de construction, sera prêt à être validé mi-2022.